05

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Brésil a connu l'un des processus d'industrialisation les plus importants du XXe siècle. Il est passé d’un pays éminemment rural à un pays industrialisé. Au cours des décennies 1980 et 1990, plusieurs crises économiques, mécanisation, concurrence internationale et violence urbaine, ont touché le cœur du secteur dans certaines régions du pays, se répercutant sur la dynamique sociale dans son ensemble. Une des conséquences de cette décadence, outre le chômage massif, a été la création de déserts industriels. Les grandes régions urbaines ont perdu leur sens productif d'origine, elles ont été pratiquement oubliées. Parmi ces ruines, de nouvelles utilisations ont été attribuées à ces zones, ces terrains et ces usines abandonnés. La plus commune est le logement. Ces usines sont réinventées comme des sortes de condominiums de précarité, où de nombreuses familles à la recherche d'un logement restent malgré l'absence de normes minimales. Ces gens grandissent dans l'ombre de lignes de production fermées. Cet ouvrage a pour but d'enregistrer quelques-uns de ces récits brésiliens, créés dans l'ancien district industriel de Jacarê, ou tout simplement du Bairro do Jacarê, à Rio de Janeiro.